top of page

Horæ Beatæ Mariæ Virginis [Maria Magdalena Madruzzo]

Reconstruit numériquement par le centre de recherche Receptio

Détails

Lieu de production

Sud des Pays-Bas (Bruges).

vers 1480

Dimensions

90 x 70mm

Periode/Année de Production

Nombre de lignes

14

Nombre de feuillets

Langue

Latin et italien

Enlumineur

Maître de Wodhull-Harberton

Lieu de démembrage

USA

Année de démembrage

2022

Responsable(s) de la dispersion des feuillets

239

Support

vellum

Usage liturgique (le cas échéant)

Rome

Tuscany Books, alias Rudolf Hofmeister

Lien à la vente du manuscrit intact

Autres liens

Infos sur la vente

Remarques


Dans notre galerie d'images il y a un exemple classique de contrefaçon : les feuillets contenant la prière en italien, provenant du livre d'heures Madruzzo, sont revendus comme provenant d'un manuscrit italien du XVe siècle, bien que le même vendeur ait acheté à Rudolf Hofmeister, qui opère depuis la Californie, deux feuilles du même manuscrit et connaisse parfaitement leur origine.

Au sujet du manuscrit

NOTA BENE

Fragmentarium, de manière coupable, ne reconnaît pas l'origine du manuscrit, mais omet également de citer notre reconstruction : https://fragmentarium.ms/description/F-uz3q/61682



Voici joints les catalogues de vente d'août, septembre et décembre 2022, envoyés par Rudolf Hofmeister, responsable du démantèlement de nombreux manuscrits depuis la fin des années 80, à ceux qui achètent les feuilles qu'il met en vente sur eBay. Ces catalogues contiennent de nombreux feuillets enluminés et textuels du livre d'heures Madruzzo.

August2022auction
.pdf
Download PDF • 33.12MB
2. Septemberauction2022
.pdf
Download PDF • 30.92MB

3. December22auction (1)
.pdf
Download PDF • 34.83MB


Les Heures Madruzzo, à l'usage de Rome, étaient un manuscrit enluminé en latin et italien, sur parchemin.

239 feuilles (plus une feuille de papier et une garde en papier à chaque extrémité), quelques feuillets manquants, collation : i4, ii1 (sur 2, manque le mois de mai dans le calendrier), iii6, iv10, v8, vi10, vii7 (manque un feuillet), viii8, ix10, x8, xi9 (une miniature peut-être sur un feuillet unique), xii9 (une miniature peut-être sur un feuillet unique), xiii9 (manque iv), xiv9 (miniature sur un feuillet unique), xv11 (dernier feuillet ajouté pour compléter le texte), xvi9 (miniature sur un feuillet unique), xvii9 (miniature sur un feuillet unique), xviii-xxv8, xxvi9 (miniature sur un feuillet unique), xxvii8, xxviii3 (sans perte de texte), xxix10, xxx3 (dernier feuillet blanc), colonne unique de 14 lignes d'une fine écriture gothique tardive, dans la forme arrondie caractéristique des livres produits dans le sud des Pays-Bas pour de riches clients italiens, rubriques en rouge bordeaux, initiales d'une et deux lignes en or liquide sur fonds bleu et bordeaux, initiales occasionnelles avec de petites gerbes d'or et de fleurs colorées dans la marge, quinze miniatures à pleine page par le Maître de Wodhull-Harberton. (L'hypothèse a été avancée par Eugenio Donadoni, consultant chez Christie's -suivre le lien en bas de page). Le livre d'heures, de petite taille pour être contenu dans la main menue d'une jeune femme, a probablement été produit pour Maria Maddalena della Torre (Maria Magdalena von Thurn und Valsassina zu Kreuz), fille de Phoebus et de Lucia Arcoloniani, née en 1464 et mariée à Georg von Lamberg zu Ortenegg l'année de la production possible du manuscrit, 1480. Le codex pourrait être un cadeau de mariage du mari à son épouse adolescente (la femme représentée dans la miniature semble en effet très jeune, tout comme la Vierge Marie), ou en tout cas être lié au mariage (bien qu'il n'ait pas été produit pour un couple), réalisé pour un client italien suffisamment riche pour commander un livre à un artiste influent dans le grand centre de production de Bruges. (L'hypothèse a été avancée par Carla Rossi, https://www.aboutartonline.com/il-libro-dore-madruzzo-un-piccolo-gioiello-del-quattrocento-smembrato-e-messo-in-vendita-a-pezzi-su-ebay/).

Miniatures dans de fines encadrements en forme d'arc de couleur bordeaux avec des bordures complètes de feuilles d'acanthe et d'autres feuillages habités par des oiseaux, des papillons, des escargots et des créatures fantaisistes, chaque miniature faisant face à une page de texte commençant par une grande initiale en bleu et rose foncé rehaussée de rehauts blancs sur des fonds dorés brillants, fines barres d'or formant le cadre du texte sur trois côtés, et bordures décorées complètes comme précédemment, quelques petites éraflures et éclats de peinture, coins de certaines feuilles émoussés, globalement en bon état et présentable, 90 par 65 mm, se détachant d'une reliure brodée de fin du XVIe siècle ou du début du XVIIe siècle en velours rouge (usée et dégarnie par endroits au niveau du dos et des bords des plats) aux armes des Madruzzo surmontées d'une couronne en appliqué et fil d'or (comparer les reliures de fanfare sur les livres imprimés réalisées pour le comte Gian Federico Madruzzo, 1531-86, maintenant à la Bibliothèque de l'Université d'Amsterdam, OTM: Band 2E9, et à la British Library, c46a33), quelques trous de ver au niveau du dos, vestiges d'un fermoir sur le plat arrière, une fine section du bord en bois du plat avant ayant autrefois supporté un fermoir.

Le 13 juillet 2016, le manuscrit a été mis aux enchères sous le lot 115 par Christie's à Londres, mais n'a pas trouvé preneur et a été restitué au propriétaire. L'estimation de Christie's à l'époque se situait entre 30 000 et 50 000 livres sterling. Le 6 juillet de l'année suivante, lors d'une nouvelle vente aux enchères organisée par une autre maison de vente britannique, Dreweatts 1759 Fine Sales, il a été adjugé pour seulement 27 000 livres sterling.

En mai 2022, il est à nouveau mis aux enchères chez Hartung und Hartung et acheté par un célèbre biblioclaste d'origine allemande qui revend les feuilles détachées des manuscrits depuis la Californie. À partir de cette date, des feuilles du livre d'heures commencent à apparaître sur eBay et sont toujours en vente, à l'exception des miniatures que le biblioclaste propose en privé à ses acheteurs les plus fidèles.

Calendrier, sans le mois de mai, ff.1-11 ; Heures de la Croix ff.13-17v ; Heures du Saint-Esprit ff.19-23 ; Messe de la Vierge ff.25-31 ; Extrait de l'Évangile de Jean ff.31v-32v ; Office de la Vierge, usage de Rome ff.34-134v ; Sept Psaumes pénitentiels et litanie ff.136-161 ; Office des Défunts ff.163-206 ; Psaume de saint Jérôme ff.208-221 ; Obsecro te ff.222v-227 ; Psaumes graduels ff.226v-231 ; prière indulgenciée de saint Grégoire, en italien, commençant par "Signore idio intendi e exaudisci [...]" ff.231-239.Enluminure : Les miniatures sont l'œuvre du Maître de Wodhull-Harberton, ainsi nommé d'après son travail dans un Livre d'heures de Delft des années 1480 (H. Defoer et al, The Golden Age of Dutch Manuscript Illumination, 1989, n°89). Bien qu'il ait travaillé dans le nord des Pays-Bas, le Maître était formé en Flandre et le présent manuscrit a clairement été produit avant son départ pour le sud des Pays-Bas. Les bordures sont typiques de Bruges et sont courantes dans les années 1470. Le Maître s'inspirait souvent de Memling, ce qui est évident dans ses compositions ici, par exemple dans l'Annonciation et la Nativité, et c'est une caractéristique qui devait particulièrement plaire aux commanditaires et collectionneurs italiens, qui avaient un enthousiasme si grand pour Memling. Les miniatures du présent manuscrit, même à cette échelle relativement petite, sont d'excellentes démonstrations de sa brillante technique : les détails convaincants sont exécutés avec une économie habile et les scènes complexes qui s'étendent en profondeur et sont peuplées de figures expressives et interactives sont évoquées de manière convaincante.Les sujets des miniatures sont : Crucifixion f.12v, Pentecôte f.18v, Vierge et Enfant avec des anges f.24v, Annonciation f.33v, Visitation f.60v, Nativité f.76v, Annonciation aux bergers f.83v, Adoration des Mages f.90v, Présentation au Temple f.96v, Massacre des Innocents f.102v, Fuite en Égypte f.113v, Couronnement de la Vierge f.122v, David en pénitence f.135v, Résurrection de Lazare f.162v, Pénitent saint Jérôme devant le Crucifix f.207v.


Description physique : 90 x 70 mm. 239 feuillets. 14 lignes, espace réglé 50 x 35 mm, quinze miniatures à pleine page, tranches dorées et gauffrées (manque un feuillet, vermoulures aux derniers feuillets.


Hartung_und_Hartung_mai_2022
.pdf
Download PDF • 6.35MB

Reconstruction numérique



Images

bottom of page